Revest Fortuné

Revest Fortuné Marius

Né le 9 décembre 1891 à Toulon (Var), fils d’un ouvrier charpentier du port, Fortuné Revest fut admis comme chaudronnier en fer auxiliaire à l’Arsenal de Toulon le 5 juillet 1915. Élu au conseil d’administration du syndicat CGT des travailleurs de la Marine, nommé secrétaire adjoint du comité d’action du projet Nadi de réforme des statuts, il démissionna de cette responsabilité fin septembre 1919 pour ne pas figurer aux côtés des syndicalistes en désaccord avec l’ancien conseil d’administration. Après la scission syndicale, il réintégra le conseil d’administration du syndicat CGT et participa aux congrès de l’Union départementale CGT.

Parallèlement, Revest militait à la section socialiste SFIO de Toulon. A partir de 1934, un rapprochement se produisit entre la CGT et la CGTU devenue majoritaire à l’Arsenal maritime. Revest participa au nom de la CGT à diverses réunions qui débouchèrent sur la constitution d’une liste commune de candidats pour les élections des délégués ouvriers à la commission locale des salaires. Il fut désigné comme délégué suppléant en octobre 1934. Membre du conseil d’administration du syndicat CGT, il participa aux négociations préparatoires à la mise en place d’un syndicat unique. En novembre 1935, il devint membre du conseil d’administration du syndicat CGT des travailleurs réunis de la Marine.

A la différence de son fils (voir Baptistin Revest dans le Maitron), Revest, dirigeant des Amis de l’enfance ouvrière (les Faucons rouges), resta au Parti socialiste SFIO en 1938 et fut l’un des nouveaux élus au conseil d’administration de la section de Toulon.

Il mourut le 24 décembre 1963 à Toulon.

SOURCES DU MAITRON : Arch. Nat. F7/13021. — Arch. Dép. Var, 4 M 45, 47, 48, 59 3, 16 M 19 1, 3 Z 2 10, 4 21. — Arch. IIIe Région mar. — Rens. de Ch. Galfré.

J. Girault

Accès à la liste des biographies